Screenshot 2019-07-12 at 09.41.16.png

Histoire

La N60, d’hier à aujourd’hui

1997

Le plan structurel flamand d’aménagement du territoire qualifie la N60 de voie primaire de type I. Autrement dit, cette voie devrait former une liaison supra-locale entre la E17 et la E429 pour seconder le réseau routier principal. À hauteur de Renaix, la N60 fait office de voie à deux bandes qui parcourt le centre-ville. Ce tronçon est considéré par les autorités flamandes comme un « chaînon manquant ».

2009

La N60 à Renaix figure parmi les priorités de l’accord gouvernemental flamand. 

4 juillet 2014

Établissement du Plan d’exécution régional de l’aménagement du territoire (PESR).

30 juin 2016

Le Conseil d'État annule le Plan d’exécution régional de l’aménagement du territoire en raison de plusieurs objections.

2017

L’agence régionale pour la mobilité De Werkvennootschap et le Departement Omgeving sont invités à revoir la procédure pour la N60. 

17 mai 2019

Le Gouvernement flamand approuve la note de départ pour un Plan d’exécution régional de l’aménagement du territoire.

Plan

Renaix et ses environs

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

Points de départ ‘Rond Ronse’

Ensemble, à la recherche de solutions largement portées 

 
icon2.jpg

D’abord la vision, puis les solutions 

Nous ne nous concentrons pas directement sur les tracés et les solutions, mais élaborons d'abord une vision globale: 

  1. Explorer les opportunités et les besoins: quels sont les défis auxquels nous voulons offrir une réponse? 

  2. Formuler des ambitions largement soutenues: que voulons-nous réaliser dans la région? 

  3. Définir les conditions cadres: à quoi doivent répondre les bonnes solutions?

icon3.jpg

De zéro, mais pas tout à fait 

  • Nous ne balayons pas les études des années antérieures d’un simple revers de la main : nous les étudions, en tirons les enseignements, mais nous tenons également compte des évolutions dans la politique et sur le terrain. 

  • Nous ne nous contentons pas de prendre comme point de départ la voie qui nous a été proposée la dernière fois. Nous regardons donc au-delà de cette voie toute tracée. Nous réexaminons également les perspectives et la mise en place d'une solution éventuelle.

 
icon1.jpg

Sous différents angles 

Nous examinons différents défis pour la région et travaillons à une vision globale dans laquelle nous donnons une place à la mobilité, aux infrastructures, à l'espace public de qualité, aux paysages, à la nature et aux bois, à l'agriculture et au patrimoine des Ardennes flamandes.

En collaboration avec les acteurs 

En associant l'expertise de l'équipe de l’étude et des auteurs du projet aux connaissances (du terrain) des acteurs de la région, nous arriverons aux meilleures solutions. Ils connaissent en effet la région comme aucun autre. Cela nous donne un aperçu des différents besoins, souhaits et préoccupations.

Objectifs du plan ‘Rond Ronse’

Plus que la N60 seule.

“Réaliser une connexion supra-locale qui tient compte de la circulation locale.”

“Améliorer la sécurité routière et une meilleure fluidité du trafic dans le centre-ville.”

Nous travaillons ainsi à un meilleur désengorgement de la région tout en cherchant une solution au trafic de camions (en transit) en provenance de Klein Frankrijk et de Pont West notamment.

“Réaliser des plus-values sociales par effet de levier.”

Dans la mesure du possible, nous recherchons des solutions gagnant-gagnant dans les domaines du paysage, de l'eau, de l'économie, des loisirs, de la nature, des bois, de l'agriculture et du patrimoine. Nous voulons ainsi répondre à la question des espaces ouverts qui se font de plus en plus rares.

 
 

“Améliorer l’accessibilité multimodale.”

Rendre la région plus accessible aux différents moyens de transport : à pied, à vélo, en transports en commun et en voiture (partagée). 

Nous veillerons également à assurer la fluidité des liaisons entre ces moyens de transport.

“Adaptation paysagère en fonction de la viabilité.”

Nous tenons compte des caractéristiques typiques du paysage des Ardennes flamandes, telles que les prairies, les arbres têtards et les haies.

Documents